LES BARGES ROYALES

Version avec TOUTES les illustrations disponible ICI


La Barge Royale Subanahongsa
S'il existe certaines choses dans la vie qui suscitent l'imaginaire des gens, la procession des "Barges Royales" sur le Chao Praya à Bangkok en fait certainement partie.
Combien d'entre-nous n'ont-ils pas en tête l'une ou l'autre image de ces fameuses barges, aux merveilleuses figures de proues et de poupes, aux multiples rameurs en costumes étincelants de couleurs, progressant sur le fleuve au rythme cadencé d'un chant ?
La sortie des "Barges Royales" est un événement exceptionnel qui reste, à jamais, gravé dans la mémoire du spectateur.

Événement "Exceptionnel" ?
Absolument, dans la mesure ou la procession des barges n'a rien d'une manifestation touristique.
C'est bel et bien une cérémonie religieuse, rare (une dizaine de fois durant le dernier siècle), et à laquelle participe Sa Majesté le Roi et les membres de la famille Royale.
En voici un peu l'histoire.

Chaque année a lieu le "Kathin Royal" (offrandes de robes aux moines par le Roi) qui marque ainsi la fin de la retraite des moines durant la saison des pluies (l'OK Pansa).
Elle se déroule dans les principaux temples de Bangkok en présence de membres de la famille Royale et s'achevait, dans le temps, par la procession des barges.

Conservées à Thonburi sur le Klong Bangkok Noi, les barges étaient utilisées par le Roi lors de la célébration finale.
Il trônait sur la plus grande barge pour se rendre du Grand Palais au Wat Arun (Temple de l'Aube) pour l'ultime cérémonie du "Kathin Royal".

Si la procession fut abandonnée en 1967, elle fut reprise en 1982 pour célébrer le bicentenaire de la dynastie régnante (les Chakri).

Le 4 novembre 1999, pour le 72ème anniversaire du Roi, l'ensemble des cérémonies du "Kathin Royal" se sont terminées, dans la tradition, avec la sortie des 52 barges (51 anciennes et 1 plus récente construite pour en remplacer l'originale ayant trop souffert du temps).
Sa proue sculptée
Manœuvrées par plus de 2.000 membres d'équipage constituant ainsi une procession de plus d'un kilomètre, ces barges entourent celle du Roi qui prend place à bord de la Barge Royale "Subanahongsa" (45 mètres de long - taillée dans un seul tronc d'arbre à l'exception des figures de poupe et de proue) qui fut commandée en 1911 pour remplacer celle construite sous le règne de Rama 1er lors de son accession au trône en 1782.

Tout l'ordonnancement de cette procession est sujet à des prescriptions bien précises. Ainsi, si les rameurs procèdent d'un mouvement classique, il n'en est pas de même pour l'équipage de la Barge Royale et celles des membres de la famille Royale. Là le mouvement est assez particulier car les rames remontent quasi à la verticale et redescendent en formant une gestuelle reproduisant le battement des ailes d'un oiseau (la proue de la Barge Royale symbolise la tête d'un cygne en vol).

De même la flotte se déplace sur 5 colonnes (90 mètres de large en tout), chaque barge étant espacée de 40 mètres par rapport à la précédente (80 mètres pour la Barge Royale) et le tout étant synchronisé sur le rythme du chant qui résonne sur le fleuve.

Chaque barge a sa propre histoire, avec sa proue et sa poupe superbement sculptées (tête d'animal, garuda, singes, éléphants...), et sa propre symbolique conséquence d'influences indienne ou khmer.
Chacune a un rôle bien précis dans cette procession, allant de la protection Royale (certaines sont armées d'anciens canons) au transport des robes offertes par le Roi...

Mais il n'y a pas que les barges, il y a aussi les équipages dans de splendides tenues qui méritent un détour et vous pouvez en avoir une idée précise en vous rendant sur le site du Bangkok Post (journal en langue anglaise de Bangkok) qui s'est une fois de plus distingué en publiant une belle documentation sur son site internet. Toutes les tenues y sont reproduites. Un régal pour les yeux.

La beauté du spectacle offert ne doit toutefois pas nous distraire de son véritable objet, une cérémonie religieuse datant du 13° siècle, de l'époque du Royaume de Sukhothaï et dont les chroniques de l'époque font état pour la première fois. C'est toutefois lors de la période Ayutthaya que la procession devait prendre une grande ampleur vu le nombre de bateaux y participant et surtout à son utilisation pour le "Kathin Royal".
Lors du déclin du Royaume d'Ayutthaya la cérémonie fut moins importante face au manque d'entretien des barges. Les diverses invasions birmanes et la tuerie des constructeurs de barges n'arrangèrent pas les choses.

Lors du règne du Roi Boromakot, il n'en restait "plus que" 33 et certaines furent offertes aux birmans lors d'une mission ... diplomatique. La destruction d'Ayutthaya signifia la perte de nombreuses d'entre-elles.

Lors de son accession au trône en 1782, le Roi Rama Ier (premier Roi de la dynastie régnante actuelle) décida que le renouveau national passait aussi par le maintien des traditions, de l'art... et la construction de nouvelles barges fut décidée.

Depuis lors la tradition est maintenue, construction, entretien, restauration ...
En 1987, des efforts considérables furent déployés par les forces navales thaïlandaises et "The Fine Arts Departement" pour effectuer de profondes restaurations qui permettent ainsi Thaïs de poursuivre la tradition et de ne pas manquer de montrer leur profond attachement au Roi lors de la procession.
Tout étranger ne peut manquer d'en avoir été frappé.

L'ensemble des barges fut à nouveau restauré pour la sortie exceptionnelle du 20 octobre 2003.
Mais il n'agissait pas de la véritable procession, uniquement une sortie, en nocturne, pour le sommet des Chefs d'Etats de la région "Asie-Pacifique". Une soirée de "gala" en quelque sorte avec feu d'artifice, rayons laser, fumigène et un final de Loy Kratong. Assez logiquement deux barges étaient absentes, celle transportant la statue de Bouddha et celle des "Kathins".
Nouvelle sortie le 12 juin 2006 pour fêter les 60 années de règne du Roi de Thaïlande.
Ici aussi ce ne fut pas une réelle procession mais bien une "sortie" au complet des barges en l'honneur des familles royales invitées lors des festivités de ce jubilé.
Nouvelle sortie le 5 novembre 2007, ce fut une véritable sortie religieuse cette fois avec le kathin royal au Wat Arun. Vu son état de santé, le roi se fit représenter par le prince héritier.

Dernière en date, et probablement avant longtemps, celle du 9 novembre 2012. Ce fut aussi une véritable sortie religieuse avec le kathin royal au Wat Arun... L'état de santé du roi et de la reine ne permettant toutefois pas leur présence à bord. Initialement prévue en 2012, la procession avait été annulée suite aux graves inondations dans la plaine centrale et, partiellement, à Bangkok.


Bibliographie :
- Royal Barges (The Fine Arts Departement, 1996)
- The River of Kings, Royal Barge Procession (Special Edition of Bangkok Post, 5/11/1999)

RETOUR : Menu principal

A SUIVRE ... ET REVENEZ NOUS SUR LE SITE

© Alain Bottu
La reproduction partielle ou totale de ce site à des fins non commerciales et/ou commerciales
- au sens le plus large -
est soumise à accord préalable de l'auteur
.